SnowCamp IO 2022

3 minute(s) read

Introduction

Du 2 au 4 février 2022 avril 2019 a eu lieu la cinquième édition de SnowCamp IO à Grenoble.

SnowcampIO logo

Cette conférence se veut à haut niveau technique où l’innovation prime en faisant rencontrer académiques et entreprises du secteur informatique autour de technologies d’aujourd’hui et de demain.

Le SnowCamp est un concept à part: des ateliers le mercredi sur une journée complète pour apprendre ou approfondir une technologie particulière ; une conférence le jeudi et vendredi plus classique mais qui permet aussi de découvrir des pitches de 5 mins sur des projets universitaires ou de recherche ; enfin le samedi, une journée détente à la neige.

Worldline était représenté par Alexandre Touret qui présentait lors d’une conférence une checklist pour concevoir une application dans le cloud. Il vous propose de partager ses impressions et les sujets qui ont retenu son attention à travers cet article.

Keynote: Il était une fois… les navigateurs. Par Noël Macé et Pierre Tibulle

Les deux speakers ont présenté l’histoire du web. Ils ont illustré leur discours avec des sketchnotes. Au delà de l’histoire démarrant avec les premiers travaux de Tim Berners-Lee au web mobile, les speakers ont présenté les différentes interactions avec les différents acteurs (Apple, Google, Mozilla, Microsoft). Ils ont également interpellé l’assistance sur les dangers d’une position dominante sur les standards du web.

Vous retrouverez la captation de cette présentation dans une conférence précédente ici.

L’Open Source au secours du développeur (et de l’architecte) ? par Stéphane Philippart

Stéphane Philippart a présenté un retour d’expérience sur son implication dans des projets Open-Source. Il a indiqué quelques bonnes pratiques qui lui ont permis d’appréhender le développement de plugins Jenkins. Parmi celles-ci, j’ai noté:

  • La possibilité de s’impliquer par des issues et de la documentation
  • La nécessité de faire attention au rythme de travail si on fait ça en dehors de son temps de travail
  • Faire des Pull Requests et les détailler dès le début du développement

Au delà du développement, son implication lui a permis d’apprendre de nouvelles façons de développer, de travailler dans un contexte international et de devenir maintainer principal du projet conventional-commits-plugin.

Mais, à quoi ça sert un DevRel ? par Horacio Gonzalez et Aurélie Vache

Quand on pense DevRel (Developer Relations), on pense d’abord aux conférences, aux stands avec des goodies, des posts sur twitter et vidéos sur Youtube, etc. Dans cette conférence, nous avons pu découvrir la face cachée de l’iceberg.

Tout d’abord, les DevRels font du marketing pour les développeurs. Plus précisément, ce sont les ambassadeurs du marketing et des développeurs internes à une société pour les développeurs externes. NDLR: A noter qu’on peut envisager des DevRels internes.

Ils ont présenté les cinq pilliers de l’activité et des compétences d’un DevRel:

  • Être un développeur expérimenté
  • Soutenir et être impliqué dans des communautés
  • Évangéliser et partager
  • “Advocacy”
  • Aider les développeurs

Aussi, ils ont présenté sous la forme d’une pyramide de Maslow, les activités des DevRel. Vous la trouverez ainsi que tous les slides ici.

Enfin, ils ont rappelé le nombre (120!) de DevRel / MS Cloud Advocates. Ils permettent de faire un réel lien entre la société et la communauté des développeurs.

Migrer une « vraie application du monde réel » vers Quarkus. Comment ? Mais surtout pourquoi ? Par Clément Escoffier

Après avoir présenté les limites de la conception des monolithes et plus particulièrement dans l’ecosystème du Cloud, Clément Escoffier a présenté Quarkus et illustré au travers d’une migration d’application Spring dans Quarkus JVM puis natif. On a pu voir les gains en mémoire. En mode JVM on atteignait ~480M pour une HEAP de 256M pour Spring alors qu’une simple migration en Quarkus ( en se basant sur la compatibilité Spring ) nous permettait d’atteindre la taille initiale (256M) de la HEAP.

Ensuite, nous avons pu voir le résultat et les contraintes d’un passage en mode natif.

Cette présentation a clairement montré que Quarkus était fait pour le Cloud et pouvait être exécuté sur des plateformes Serverless et … pour des CLI.

Vous trouverez les supports ici.

Retour sur ma conférence

J’ai eu la chance de présenter un talk sur 10 conseils à l’attention des concepteurs et architectes qui souhaitent concevoir une application à destination du cloud. Cette expérience était enrichissante. J’ai présenté cette conférence à de plusieurs reprises en 2021… tout en remote. La possibilité de le faire en “présentiel” et de pouvoir interagir avec le public m’ont permis d’avoir un vrai retour (positif ou négatif) … et d’être très court sur le timing.

Enfin, la participation à ce genre d’evènements externe permet de communiquer autrement sur Worldline auprès de la communauté technique. Voici un exemple de réaction que j’ai eu suite à ma présentation:

reaction

Les slides sont disponibles sur speakerdeck.

Written by

Alexandre Touret

Software architect, senior developer. #java #api #cloud #ci #software_craftsmanship